Il y a plusieurs mois, le LaM a amorcé un grand plan de restauration des deux sculptures d’Alexander Calder, exposées dans le parc du musée et fragilisées par les intempéries et les tempêtes successives, survenues dans la région Hauts-de-France ces dernières années. Après une remise en peinture et un diagnostic visant à optimiser leur prise au vent, les pales de l’œuvre Reims, Croix du Sud ont été remontées ! Vous pourrez donc à nouveau profiter pleinement de cette œuvre !

 

Image
Calder restauration

Nécessitant des soins réguliers en raison de leur exposition aux intempéries, l’ensemble des sculptures monumentales exposées dans le parc du musée font l’objet d’un programme pluriannuel de restauration et de conservation. Guillotine pour huit, 1963 et Reims, Croix du Sud, 1969 d’Alexander Calder sont sensibles en surface et nécessitent une remise en peinture régulière respectant l’apparence originelle de l’œuvre.

Récemment, la sculpture Reims, Croix du Sud a subi deux sinistres due à deux tempêtes successives. Depuis juin 2022, plusieurs étapes de restauration ont été menées afin de remonter et renforcer les pales pour une meilleure prise au vent en cas de tempêtes violentes ainsi qu’une remise en peinture pour lui donner une seconde jeunesse, ainsi qu’à Guillotine pour huit, autre sculpture de Calder exposée dans le parc du musée.

 

At the present time