Vue du musée depuis le parc.

Le musée

Flânez dans la nature au milieu des sculptures, 10 œuvres rythment votre promenade et vous accueillent dans l’enceinte du musée !

Retrouvez les sculptures monumentales d’Alexander Calder, Richard Deacon, Eugène Dodeigne, Jacques Lipchitz, Pablo Picasso et Jean Roulland dans l’écrin de verdure qu’est le parc du musée et faites de votre visite une promenade.

Horaires d’ouverture 

Mardi > Dimanche 
8 h 45 > 19 h


Fermeture exceptionnelle le
01.01, 01.05 et le 25.12

Image
Vue de la sculpture de Deacon dans le parc du LaM.
Richard Deacon, Between Fiction and Fact, 1992. © Richard Deacon, 2019
Image
Guillotine pour huit d'Alexander Calder dans le parc du LaM
Alexander Calder, Guillotine pour huit, 1963. Dépôt du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris. © Calder Foundation / Adagp Paris, 2019
Image
Figure couchée d'Eugène Dodeigne dans le parc du LaM
Eugène Dodeigne, Figure couchée, vers 1956. Donation Geneviève et Jean Masurel. © Adagp Paris, 2019
Image
Eugène Dodeigne, Figure debout, sculpture en pierre.
Image
Eugène Dodeigne, Groupe de trois personnages, sculptures en pierre.
Image
Sculptures représentant trois personnages d'Eugène Dodeigne
Eugène Dodeigne, Sans titre, 1998. © Adagp Paris, 2019
Image
Calder

Alexander Calder, Reims, Croix du Sud, 1969. © 2022 Calder Foundation / Adagp, Paris

Image
Le Chant des voyelles de Jacques Lipchitz
Jacques Lipchitz, Le Chant des voyelles, 1931-1932. Dépôt du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris. © Estate of Jacques Lipchitz, New York, 2019
Image
La Femme aux bras écartés de Pablo Picasso dans le parc du LaM
Pablo Picasso, Femme aux bras écartés, 1962. Dépôt du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris. © Succession Picasso, Paris, 2019
Image
Jean Roulland, Maternité, sculpture en pierre.
Les œuvres du parc

Initialement constitué d’œuvres d’Eugène Dodeigne et de Jean Roulland collectionnées par Jean Masurel, le parc s’est progressivement enrichi de nouvelles acquisitions et d’importants dépôts du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou : un mobile et un stabile d’Alexander Calder Reims, Croix du Sud (1970) et Guillotine pour huit (1962), Le Chant des Voyelles (1931-1932) de Jacques Lipchitz et la monumentale sculpture de Pablo Picasso, Femme aux bras écartés (1962). En 1992, une pièce monumentale de Richard Deacon, Between Fiction and Fact, y a également été installée.

Des liens unissent les œuvres en plein air à celles exposées dans les salles du musée : intérieur et extérieur se répondent en écho, tandis que le parc devient régulièrement le théâtre d’événements en plein air.